Labo and Co, partenaire de l’Expédition Juste 2°C – Mission Antarctique

Voir   

Labo and Co, partenaire de l’expédition Expédition Juste 2°C – Mission Antarctique

Suivre l'expédition

Pourquoi avons-nous créé Labo and Co ?


Q. : En France, Labo and Co a représenté une véritable rupture face aux traditionnels catalogues papier. Comment l’idée vous est-elle venue ?

Christophe Martinelli : Labo and Co est né avant tout d’un constat. En France, à la fin des années 1990 et au début des années 2000, on ne trouvait aucun site Internet dédié à la vente d’instruments scientifiques. Les catalogues existaient sous la forme de bottins énormes et peu pratiques, mais surtout obsolètes dès leur parution. Thierry Fer et moi-même avons donc décidé de présenter une gamme complète d’équipements sur un site web : laboandco.com. Comme vous le soulignez, à cette époque il s’agissait d’une réelle innovation. Je vous rappelle qu’au début des années 2000 beaucoup de gens pensaient encore qu’Internet était un gadget et n’avait aucun avenir ! On voit ce qu’il en est 20 ans plus tard…

Q. : Quelles difficultés avez-vous rencontrées pour mener à bien votre projet ?

C.M. : Notre première difficulté a été de convaincre des fabricants de présenter leurs produits sur notre site. Certains n’ont pas osé, d’autres ont joué le jeu sans forcément trop y croire, d’autres enfin y ont immédiatement vu une excellente opportunité de présenter leurs nouveautés en temps réel, sans avoir à attendre la sortie du prochain catalogue ou la future édition du salon du laboratoire. Malgré certaines réticences, globalement le projet a été très bien accueilli et en moins d’un an nous avons été capables de proposer une gamme relativement complète.

Q. : Labo and Co conserve l’image d’une entreprise innovante. Mais en quoi êtes-vous innovant aujourd’hui face à la multiplication de sites Internet dans votre secteur d’activités ?

C.M. : L’innovation, c’est dans l’ADN de cette société. Labo and Co n’est pas seulement un distributeur d’équipements. Labo and Co est avant tout un fournisseur de solutions techniques. Nous pouvons accompagner nos clients sur leurs demandes les plus basiques, c’est-à-dire leur fournir simplement une balance, par exemple, mais également sur leurs demandes extrêmement complexes : conception d’un laboratoire complet, location de moyens d’essais, essais externalisés dans notre propre laboratoire, métrologie, qualifications… Aujourd’hui, vous ne trouverez aucune autre société en France capable de fournir à ses clients une gamme de solutions techniques aussi vaste, qu’il s’agisse de matériel ou de services. En face d’un besoin, quel qu’il soit, Labo and Co est l’interlocuteur unique capable de trouver les solutions adaptées et de les mettre en œuvre.

Q. : Labo and Co, 20 ans après sa création, en quelques chiffres ?

C.M. : Ça n’est jamais simple de résumer une société en quelques chiffres… Néanmoins, voilà ceux qui me paraissent les plus révélateurs de ce que nous sommes :
30, comme le nombre de collaborateurs répartis sur le territoire français et qui font le succès de cette société au quotidien.
2, comme le nombre d’heures de transport maximum nous séparant de notre client le plus éloigné grâce à notre maillage territorial.
1500, comme le nombre de mètres carrés dont nous disposons au siège de Marolles-en-Brie pour y accueillir une partie des collaborateurs, notre laboratoire d’essais et nos stocks de machines de location et d’équipements à la vente.
60, comme le nombre d’heures moyen que nos ingénieurs commerciaux ou nos techniciens passent chaque année en formation pour délivrer à nos clients le plus haut niveau de conseil et de service.

Q. : Merci pour toutes ces réponses. Une dernière question : que pouvons-nous vous souhaiter pour les 20 prochaines années ?

C.M. : Nous serions ravis si elles se passaient aussi bien que les 20 dernières… Plus sérieusement, continuer à recruter et investir dans l’humain. C’est peut-être la prochaine innovation de rupture que nous porterons d’ailleurs, car nous pensons que la proximité et la relation humaine seront un souhait et une nécessité dans les années qui viennent. Nous qui sommes nés et avons grandi avec Internet, nous ne croyons pas qu’une intelligence artificielle puisse appréhender tous les enjeux d’une application complexe. Nous nous trompons peut-être, l’histoire nous le dira. En attendant nous continuerons à investir dans l’amélioration de nos compétences et dans l’humain.



.
Vie privée

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.

Voir toutes les options