Aller au contenu principal »

Pas d'articles (0,00 €)

Votre devise


Navigation dans la catégorie :

 

Promotion 10%

Blackline

Catalogues

 




La technologie Ultrasons dans les laboratoires agroalimentaires


 


Nettoyage de tamis d'analyse
Le nettoyage intensif par les ultrasons n'est pas une méthode nouvelle en laboratoire. Mais il existe un nombre important d'applications encore largement méconnues des bains ultrasons, notamment dans les laboratoires agroalimentaires. Le retour d'expérience d'Elma et de Labo and Co nous permet de vous en présenter ici un exemple.

Nettoyage des tamis d'analyse
Le tamis d'analyse est un outil classique d'inspection des matières premières approvisionnées. La distribution de la taille des grains donne des information pertinentes à la fois sur la composition et sur la qualité de la matière reçue.
La problématique principale pour que cette méthode reste efficace est la qualité de nettoyage du maillage. Si celui-ci n'est pas parfaitement propre et reste obstrué par endroits, le contrôle s'en trouve irrémédiablement faussé. De même, certaines méthodes de nettoyage brutales, comme l'utilisation de brosses ou d'aspersions violentes peuvent déformer les mailles et compromettre la répétabilité de l'opération. Ceci est particulièrement vrai pour les tamis d'analyse présentant un maillage très fin. La technologie du nettoyage aux ultrasons trouve donc, ici, une application exactement adaptée à la douceur du procédé.

Nettoyage de tamis dans l'industrie agroalimentaire

Répétabilité des contrôles d'approvisionnement

Nettoyage doux et efficace, respectant la fragilité du maillage et garantissant la disponibilité de chaque maille

Possibilité de nettoyer 1 ou plusieurs tamis simultanément



Développement d'un bac avec une forme spécifique pour les tamis

Développement d'un programme de nettoyage adapté spécialement pour l'application

Développement d'un accessoire pour le nettoyage simultané de plusieurs tamis

Retrouvez ici toute notre gamme de nettoyeurs ultrasons Elma
S300 Elma
Une inspection approfondie nous a permis de constater que, selon le design et le positionnement des transducteurs, il pouvait exister des "dead zones" présentant une activité ultrasonique faible, particulièrement autour de la vanne d'évacuation du liquide, ou bien à un niveau d'eau situé exactement à la hauteur du tamis.
Pour remédier à ce problème, deux différents systèmes ont été développés.
1- L'utilisation de cuves circulaires sans vanne. Dans ce type de cuve, la distribution des ultrasons est très homogène au niveau du maillage. Les vagues ultrasoniques remontant du fond de la cuve créent une vague stable au niveau du maillage. L'utilisation parallèle d'un balayage de fréquence (fonction Sweep) permet également de contribuer à la bonne répartition des bulles créées par la cavitation, évitant la création de points morts dans lesquels l'effet ultrasonique est affaibli.
De plus, le test de différents niveaux de fréquence a démontré que l'utilisation d'une fréquence moyenne avec des pics de fréquence ponctuels était efficace pour détacher les particules, alors que l'utilisation d'une fréquence stable était efficace pour ôter les particules solubles dans l'eau. Un programme spécial pour le nettoyage des tamis a donc été développé pour combiner les deux caractéristiques.


2- En alternative, une autre étude a eu pour objet d'examiner la possibilité de positionner simultanément 4 tamis dans un accessoire spécial permettant de faire tourner les tamis dans le liquide de nettoyage. Le résultat a été particulièrement satisfaisant.
La combinaison de la rotation des tamis avec les ultrasons permet une distribution optimale des tamis dans les zones les plus efficaces, en terme de propagation ultrasonore.

En conclusion, les différentes analyses menées ont démontré que le nettoyage d'un seul tamis était plus efficace lorsqu'effectués dans un bac circulaire dépourvu de vanne d'évacuation, en combinaison avec un programme de nettoyage spécial. Dans le du nettoyage simultané de plusieurs tamis, la solution la plus efficace s'avère l'utilisation d'un bac de grande capacité équipé du dispositif de rotation spécial que nous avons spécialement développé.